Programmes et services A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Programme de don d’organes du Yukon

Vous pouvez contribuer à sauver des vies en choisissant de devenir un donneur d’organes ou de tissus. Votre famille pourrait trouver un certain réconfort dans le fait que, grâce à votre don, une autre personne a maintenant l’espoir d’une vie meilleure.

Donner à quelqu’un une deuxième chance de vivre

Chaque année, des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants attendent impatiemment l’appel qui leur sauvera la vie. Ils attendent un rein, un foie ou un cœur ou encore, ils espèrent voir à nouveau, ou pour la première fois, grâce à une greffe cornéenne.

Lorsque le téléphone sonne enfin, certaines personnes reçoivent un second souffle de vie grâce à ces gens qui ont choisi de faire don de leurs organes et tissus. Malheureusement, bien d’autres sont toujours dans l’attente et bien des vies sont perdues en raison du manque de donneurs compatibles.

Certaines personnes passent des mois, voire des années, à attendre cette deuxième chance. Les besoins en matière d’organes et de tissus au Canada excèdent encore et toujours le nombre d’organes disponibles.

Vous pouvez contribuer à sauver des vies en choisissant de devenir un donneur d’organes ou de tissus. Votre famille pourrait trouver un certain réconfort dans le fait que, grâce à votre don, une autre personne a maintenant l’espoir d’une vie meilleure.

Si vous désirez être un donneur d’organes, la chose la plus importante c’est d’en parler à votre famille et à vos proches. Les médecins respecteront la décision de votre famille quand surviendra votre décès, c’est pourquoi il est très important qu’elle soit informée de votre volonté.

Comment fonctionne le don d'organes?

À quel moment le don d’organes et de tissus est-il possible?

Le don d’organes se fait de différentes manières :

  • Don d’organe prélevé sur un donneur vivant : Ce type de don a lieu lorsqu’une personne donne un organe ou une partie d’un de ses organes à un receveur tout en continuant de vivre en santé.
  • Don d’organe prélevé sur un donneur décédé : Ce type de don a lieu lorsque la famille d’une personne morte subitement choisit de tenir les organes vitaux de la personne décédée artificiellement en vie à l’aide d’un ventilateur afin de les conserver en bon état pour une greffe.
  • Don de tissus : Ce type de don a lieu la plupart du temps après le décès d’une personne. Avec ce type de don, il n’est pas nécessaire de maintenir de débit sanguin au moyen d’une ventilation artificielle après le décès.

Selon la Loi sur les dons de tissus humains Yukon, ous pouvez choisir de donner : un organe ou des tissus en vue d’une greffe ou à des fins de recherches sur la greffe; un organe ou des tissus en vue d’une greffe uniquement; un organe ou des tissus en vue d’une greffe, à l’exception des organes ou des tissus précisés.

Comment devenir donneur d’organes

Si vous décidez de devenir donneur d’organes, prenez soin d’en discuter avec vos proches. Il est essentiel de faire part de votre décision aux membres de votre famille, car on leur demandera leur consentement à la suite de votre décès, avant de procéder au prélèvement d’organes. Faites connaître votre intention à votre famille afin qu’elle puisse comprendre, soutenir et respecter votre volonté le moment venu.

Pour devenir donneur d’organes et de tissus :

1. Téléchargez et imprimez la carte d’inscription  ou passez prendre un formulaire au bureau d’assurance-santé du Yukon (voir l’adresse ci-après).

2. Remplissez le formulaire, puis postez-le à l’adresse suivante : Régime d’assurance-santé du Yukon (H-2), C.P. 2703, Whitehorse (Yukon)  Y1A 2C6. Vous pouvez également le remettre en main propre au bureau situé dans l’édifice Financial Plaza au 204, rue Lambert, 4e étage, Whitehorse (Yukon).

3. Les donneurs inscrits recevront un nouvel autocollant à apposer sur leur carte d’assurance-santé afin d’indiquer leur volonté.

4. Les donneurs qui changent d’avis peuvent annuler leur inscription en tout temps.

 

Organes et tissus requis de toute urgence

Plusieurs types d’organes ou de tissus sont requis de toute urgence.

Cornée : Lorsqu’il s’agit d’améliorer la vision, la greffe de la cornée réussit dans 85 à 90 % des cas. Elle est le type de greffe le plus souvent effectué.

Cœur : Le don d’un cœur peut faire la différence entre la vie et la mort pour une personne. Tout au moins, un nouveau cœur améliorera grandement la qualité de vie du patient. Actuellement, les suivis indiquent que 80 % des greffés du cœur se sentent bien et sont actifs cinq ans après leur intervention chirurgicale.

Poumons : Le don de poumons se fait habituellement à l’endroit de personnes souffrant de fibrose kystique ou d’autres maladies des poumons souvent fatales.

Reins : Habituellement, une personne donne ses reins à deux personnes différentes. Les gens n’ont besoin que d’un seul rein pour vivre une vie normale. Les greffes de reins réussissent dans 80 à 90 % des cas.

Foie : Le seul traitement menant à une guérison en cas d’insuffisance hépatique consiste à greffer un foie. La greffe du foie réussit dans 80 % des cas.

Pancréas : Un nouveau pancréas permet une réduction des injections d’insuline chez les personnes diabétiques.

Os : Les os qui ont été détruits par une tumeur ou une infection peuvent être remplacés au moyen d’une greffe osseuse, sauvant ainsi des membres qui autrement devraient être amputés.

Peau : Une greffe de peau est le plus souvent utilisée afin d’accélérer le processus de cicatrisation dans le cas de brûlures graves.

Valvules cardiaques : La greffe de valvules cardiaques permet de remplacer des valvules malades ou endommagées chez les adultes et les enfants.

Faites part à votre famille de votre décision de faire un don d’organes

Même si vous avez signé une carte de donneur ou que vous vous êtes inscrit comme donneur d’organes, les médecins poseront des questions à votre famille avant de prélever les organes ou les tissus.

Le don d’organes et de tissus est un sujet délicat avec lequel il est possible que vous vous sentiez mal à l’aise. C’est pourquoi il importe de prendre une décision claire à ce sujet. Rappelez-vous que lorsqu’une personne meurt soudainement, la famille doit souvent prendre une décision difficile au pire moment. Il vous est possible de faciliter la vie des membres de votre famille si vous leur faites part de votre décision de faire un don d’organes ou de tissus. Votre famille pourrait trouver un grand réconfort dans le fait que les dernières volontés de la personne aimée sont réalisées tout en sauvant des vies dans le processus.

Voici quelques conseils sur la manière d’aborder cette importante question avec votre famille :

Discutez-en

Préparez-vous avant la discussion et prenez votre décision au sujet du don d’organes. Réfléchissez aux questions possibles et trouvez des réponses.

Installez-vous dans un endroit où il vous paraît naturel de discuter d’un tel sujet. À quel endroit votre famille se sent-elle le mieux pour parler de sujets délicats : dans la salle familiale, dans la voiture, dehors en faisant une promenade?

Discutez avec toutes les personnes qui doivent connaître votre décision. Quelles personnes appellerait-on à votre chevet si vous étiez mourant? Ces personnes sont celles à qui l’on demandera la permission de procéder au prélèvement. Faites-leur part de votre décision et écoutez ouvertement leurs préoccupations. Expliquez-leur à quel point leur soutien est important pour vous, et pour les gens qui recevront votre don.

Discutez pour savoir ce que chacune de ces personnes aimerait que vous répondiez si on vous demandait la permission de prélever leurs propres organes ou tissus.
Cherchez des occasions de parler de dons d’organes. Portez un ruban vert pour montrer votre soutien à la cause. Racontez l’histoire d’une personne qui a besoin d’une greffe ou qui a reçu un organe. Montrez votre carte de donneur signée.

Facilitez la tâche à vos proches lorsqu’ils devront décider en votre nom. Comme de nombreuses familles de donneur l’attestent, le don d’organes d’un de leurs membres les a aidées à trouver un certain réconfort dans une situation tragique.

Ce que vous devez savoir sur le don d’organes et de tissus

Les principaux faits :

  • N’importe qui peut être donneur d’organes et de tissus, quel que soit son âge. Au Canada, le donneur d’organes le plus âgé avait plus de 90 ans et le donneur de tissus le plus âgé en avait 102.
  • Le prélèvement des organes et des tissus s’effectue dans le respect et la dignité. Cette procédure n’interfère pas avec les pratiques funéraires et personne ne connaîtra votre don de vie à moins que votre famille n’en parle.
  • Les organes et les tissus qui peuvent être donnés après le décès comprennent le cœur, le foie, les reins, le pancréas, les poumons, l’intestin grêle, l’estomac, la cornée, les valvules cardiaques, les os et la peau.
  • La plupart des grandes religions soutiennent le don d’organes et de tissus. Si votre religion restreint l’utilisation du corps après la mort, consultez votre chef religieux : les restrictions peuvent ne pas s’appliquer si le don permet de sauver une autre vie.
  • Des études montrent que faire don des organes et des tissus de l'être cher qui est décédé peut apporter un réconfort immédiat et durable aux membres de la famille en deuil.

Foire aux questions

Q

Les greffes fonctionnent-elle vraiment?

Bien sûr! Les procédés de greffe et les résultats continuent de s’améliorer chaque année. La plupart des patients ayant reçu une greffe ont une vie meilleure et plus productive.

Q

Suis-je trop âgé?

Non. Au Canada, le donneur d’organes le plus âgé avait plus de 90 ans et le donneur de tissus le plus âgé en avait 102.

Q

Mes organes pourront-ils être prélevés pour une greffe?

Au moment de votre décès, votre âge et votre état sur le plan médical détermineront quels organes pourront être utilisés pour une greffe.

Q

Si j’accepte de faire un don d’organes, est-ce que cela signifie que je dois donner tous mes organes?

Lorsque vous vous inscrivez comme un donneur d’organes, vous pouvez choisir les organes que souhaitez donner. Ces organes seront enregistrés avec votre inscription au fichier central.

Q

Ma famille peut-elle avoir préséance sur mes volontés?

À votre décès, on demandera à votre famille si elle connaît vos volontés à l’égard du don d’organes et on lui demandera son accord. Bien que votre famille puisse avoir préséance sur vos volontés, la plupart des familles veulent respecter les volontés des êtres chers.

C’est pourquoi il est si important de discuter de don d’organes avec votre famille dès maintenant et de leur faire part de vos volontés.

Q

Le don d’organes et de tissus affecte-t-il les services funéraires?

Le prélèvement des organes et des tissus s’effectue dans le respect et la dignité et avec tout le savoir-faire chirurgical nécessaire. Ce procédé n’interfère pas avec les pratiques funéraires et personne ne connaîtra votre don de vie à moins que votre famille n’en parle. Au Yukon, une équipe médicale formée notamment de médecins et de membres du personnel infirmier est envoyée de Vancouver pour transporter le donneur par avion vers la grande ville la plus près où le prélèvement sera effectué. Le donneur est ensuite retourné au Yukon. Les arrangements funéraires ne sont pas affectés par le don d’organes. Le prélèvement est effectué quelques heures suivant le décès, il n’y a donc aucune raison pour repousser les arrangements.

Q

Les personnes qui portent des lunettes peuvent-elles donner leur cornée?

Dans la plupart des cas, les personnes qui portent des lunettes ou des lentilles cornéennes peuvent donner leur cornée.

Q

Est-ce que je peux changer d’idée?

Oui, vous pouvez changer d’idée à propos de votre don d’organes. Les donneurs qui changent d’idée peuvent annuler leur inscription en tout temps, en composant le 867‑667‑5209.

Documents

Coordonnées :

Programme de don d’organes du Yukon

Téléphone : 867-667-5209

Sans frais (Yukon, Nunavut et T.N.-O.) : 1-800-661-0408 poste 5209

Télécopieur : 867-393-6486

Adresse postale :

Programme de don d’organes du Yukon (H-2)
Santé et Affaires sociales , Gouvernement du Yukon
C.P. 2703
Whitehorse, Yukon  Y1A 2C6

En personne : Édifice Financial Plaza | niveau 4 | 204, rue Lambert | Whitehorse, Yukon [Carte]

Feedback

Leave this empty: