Programmes et services A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Présence de mercure dans le poisson pêché au Yukon

Les données recueillies au cours d'études récentes ont démontré que le poisson pêché au Yukon peut être consommé sans danger. En plus de ses bienfaits sur la santé, la pêche procure des retombées positives sur les plans social, culturel et économique pour les résidents de nos collectivités.

Des poissons d’un certain nombre de lacs du Yukon ont subi un test visant à déterminer leur concentration en mercure, et pour la plupart d’entre eux, le niveau de mercure se situait en deçà des normes contenues dans les lignes directrices de Santé Canada en matière de poisson commercial.

Les lignes directrices de Santé Canada servent de point de référence et nous permettent de faire en toute confiance des recommandations quant aux limites à l’intérieur desquelles la consommation ne présente pas de danger. Elles nous permettent aussi de comparer les poissons pêchés localement aux espèces provenant de la pêche commerciale. Les Yukonnais peuvent consommer en toute sécurité autant de poissons pêchés localement qu’ils le désirent, à la condition de respecter les restrictions ci-dessous :

Les femmes en âge de procréer et les enfants de moins de 12 ans devraient limiter comme suit leur consommation de touladi ou de lotte de grande dimension provenant de lacs du Yukon :

  • moins de 40 cm (moins de 0,9 kg) = consommation illimitée 
  • entre 40 et 60 cm (entre 0,9 et 2,7 kg) = consommation limitée à 3 ou 4 repas par semaine 
  • plus de 60 cm (ou plus de 2,7 kg) = consommation limitée à 1 ou 2 repas par semaine

Autrement dit, les hommes, les femmes qui ne sont pas en âge de procréer et les enfants de plus de 12 ans peuvent manger autant de touladi et de lotte qu’ils le souhaitent. Il n’y a pas de lignes directrices en ce qui concerne la consommation d’autres espèces de poissons en ce moment.

Documents

Coordonnées :

Présence de mercure dans le poisson pêché au Yukon

Toute question sur la santé ayant trait à la présence de mercure dans le poisson peut être adressé au :

Dr Brendan Hanley
Médecin hygiéniste du Yukon
Santé et Affaires sociales du Yukon
867-667-5771

Les questions se rapportant aux données de recherche peuvent être adressées à :

Nathan Millar
Biologiste principal des pêches
Environnement Yukon
867-667-5117

Sans frais (Yukon, Nunavut et T.N.-O.) :

Feedback

Leave this empty: