Programmes et services A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

| suivante >

Plus d’argent pour la petite enfance

Pour diffusion immédiate # 18-020
Le 07 févr. 2018

Pour la première fois depuis 2008, le gouvernement du Yukon augmente l’enveloppe budgétaire de la subvention directe de fonctionnement accordée aux établissements préscolaires et aux centres de la petite enfance. Cette hausse répond aux demandes formulées par les services de garderie, les parties intéressées et les Premières nations, et résulte de l’Accord sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants conclu aujourd’hui avec l’administration fédérale.

Les fonds seront majorés de 14,5 % et suivront ainsi l’évolution du coût de la vie depuis 2007. Quant aux programmes de garderie en milieu rural, ils auront droit à une majoration supplémentaire de 20 % qui tient mieux compte de leur réalité dans les régions septentrionales du territoire.

Au Yukon, la subvention directe de fonctionnement est le plus important programme d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. En plus de contribuer au bon fonctionnement des services de garderie, elle permet d’équilibrer les coûts et la disponibilité des places dans l’ensemble du territoire.

L’entrée en vigueur de l’augmentation sera rétroactive au 1er avril 2017.

Citation

« Que nos enfants aient droit à des services de garderies à un prix abordable est une priorité de notre gouvernement et cette démarche contribue au renforcement de nos collectivités. Le coût de la vie et les coûts de fonctionnement des garderies ont augmenté depuis dix ans; les tarifs de garde élevés que payent les Yukonnais en sont d’ailleurs la preuve. Nombreux sont ceux qui nous ont dit qu’une augmentation de la subvention ne serait pas un luxe et nous sommes heureux qu’elle nous permette d’alléger le fardeau des fournisseurs de services de garderie. »

– Mme Pauline Frost, ministre de la Santé et des Affaires sociales

En bref

  • L’Accord sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants prévoit le versement de 3,2 millions de dollars sur 3 ans pour augmenter la subvention directe de fonctionnement.
  • Les fonds permettront aux établissements préscolaires et aux centres de la petite enfance de répondre au problème bien connu du manque de places en garderie. Ils pourront également encourager la création de nouveaux programmes et ouvrir des services de garde là où il n’y en a pas encore.

Pour en savoir plus : Santé et Affaires sociales

| suivante >

Feedback

Leave this empty: