Programmes et services A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

< précédente | suivante >

Encore une fois, la saison grippale a commencé tôt au Yukon

Pour diffusion immédiate # 15-366
Le 24 nov. 2015

WHITEHORSE — Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, a confirmé aujourd’hui l’apparition de l’activité grippale dans le territoire.

Le premier cas de grippe confirmée en laboratoire est apparu dans une localité en région rurale, ce qui indique que le virus circule déjà dans le territoire.

« Pour chaque cas de grippe confirmé, nous savons que de nombreux autres cas ne sont pas diagnostiqués officiellement », a déclaré le Dr Hanley.

Les cliniques de vaccination contre la grippe à l’intention du public ont commencé le 26 octobre. Toute personne qui est âgée de plus de 6 mois peut se faire vacciner gratuitement contre la grippe au centre de santé de sa collectivité, au Centre de santé de Whitehorse, au centre de santé des Kwanlin Dün ou à l’une des cliniques spéciales offertes un peu partout dans le territoire.

« Nous encourageons les gens qui ne se sont pas encore fait vacciner contre la grippe cette année à le faire, particulièrement les personnes souffrant de maladies chroniques et celles qui ont plus de 65 ans ou moins de cinq ans », a souligné le Dr Hanley. « La grippe a frappé tôt l’an dernier et elle a sévi pendant plusieurs mois; il est donc possible d’envisager un scénario semblable cet hiver. »

Chez les personnes en bonne santé, les symptômes de la grippe sont généralement plus ou moins bénins. Cependant, pour certaines personnes, en particulier chez les groupes à risque, la maladie peut être grave et des complications peuvent survenir et provoquer l’aggravation d’autres maladies existantes. La grippe comprend les symptômes suivants : poussée soudaine de fièvre élevée, toux, maux de gorge, courbatures, douleurs et frissons. En général, on recommande simplement de prendre du repos et de soulager les symptômes.

On recommande aux personnes qui pensent avoir la grippe de rester à la maison jusqu’à ce qu’elles se sentent mieux. Celles qui ont des symptômes graves ou qui présentent une affection sous-jacente devraient demander l’avis d’un médecin soit en appelant la ligne Info-santé du Yukon (811) ou en consultant une infirmière en soins communautaires, un médecin de famille ou un médecin des services des urgences.

< précédente | suivante >

Feedback

Leave this empty: