Programmes et services A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

< précédente | suivante >

Entente entre le gouvernement et le syndicat sur la question des infirmières dans les collectivités

Pour diffusion immédiate # 15-352
Le 17 nov. 2015

WHITEHORSE — Une modification à la convention collective entre le gouvernement du Yukon et l’Alliance de la Fonction publique du Canada propose une approche novatrice permettant l’embauche de personnel infirmier permutant à temps partiel pour pourvoir les postes vacants dans les centres de santé communautaire du Yukon.

Selon cette entente, les infirmières en soins primaires pourront occuper un poste permutant, permanent et à temps partiel, qui inclura des déplacements à l’intérieur et à l’extérieur du territoire.

« Cette modification, adoptée conjointement par le gouvernement et l’Alliance de la Fonction publique, permettra de résoudre certaines des difficultés liées à l’embauche d’infirmières permanentes dans les collectivités rurales », a déclaré le ministre de la Santé et des Affaires sociales, M. Mike Nixon. « Les infirmières jouent un rôle important dans les collectivités à l’extérieur de Whitehorse, et nous sommes heureux d’avoir collaboré avec l’Alliance de la Fonction publique afin de trouver des solutions novatrices permettant de trouver des employés pour ces postes difficiles à pourvoir. »

En ce qui concerne l’embauche d’infirmières à temps partiel, le Yukon est en concurrence avec les autres administrations du Nord, qui utilisent également la stratégie de rotation du personnel à leur avantage. Travailler comme employé permutant à temps partiel permet un meilleur équilibre entre le travail et la vie personnelle, assure la continuité en ce qui a trait à prestation des soins de santé dans les collectivités rurales et donne la possibilité aux infirmières d’occuper des postes semblables dans d’autres administrations.

« Cette nouvelle entente marque une importante évolution dans le secteur de l’emploi », a souligné le président du Syndicat des employés du Yukon, M. Steve Geick. « Nous espérons pouvoir maintenir une relation fondée sur la collaboration avec le ministère de la Santé et des Affaires sociales et son ministre ainsi qu’avec la Section des soins infirmiers communautaires, ce qui nous permettra d’atteindre notre objectif commun, soit un Yukon en santé tant pour les infirmières que pour les résidents. »

L’entente s’applique aux infirmières et infirmiers en soins primaires au Yukon et aux infirmières et infirmiers en soins primaires qui dirigent les centres de santé communautaire. Six mois avant la fin de la nouvelle convention collective, l’entente sera revue par un organisme indépendant afin d’en évaluer l’efficacité sur les plans du recrutement et du maintien en fonction des infirmières.

< précédente | suivante >

Feedback

Leave this empty: